ADS_RVB 

est plébiscité par :

logo_chassons
 

partenaires1
logo_ip_solution_small_translogo_c10LOGO_ALBRANS

aspco

 


Les armes rayées

images_armes_rayees


Les carabines de chasse basculante :

Elles sont conçues comme les fusils lisses classiques, juxtaposés ou superposés. La bascule possède un système d’accrochage des canons les rendant démontables et contenant les mécanismes de percussion et d’armement. Les mécanismes de percussion et de détente demeurent dans la partie arrière de la bascule, solidaires de la crosse. Ces armes incluent :

  • - La carabine à un seul canon, dite «simple express » ( kipplauf ) arme utilisée principalement à la chasse en montagne et à l’approche en raison de sa légèreté. Il faut ouvrir l’arme pour évacuer la douille percutée et recharger après chaque tir.
  • - La carabine à double canon, dite «Double express » (juxtaposé ou superposé), arme essentiellement utilisée en battue. Le réglage parfait des 2 canons étant complexe, et sa bascule étant renforcée, son prix sera donc assez élevé.
  • - Le « drilling », arme « à tout faire » mais qui présente l’inconvénient d’être assez lourde, c’est un fusil de chasse classique possédant 2 canons lisses auxquels a été rajouté un canon rayé qui se trouve, en général, en dessous de ces 2 canons. Il n’y a que 2 détentes sur ces armes. La première actionne toujours le canon droit, la seconde le canon gauche.

Sur la bascule de l’arme figure un sélecteur qui permet de sélectionner le canon rayé.

Ce sera alors la première détente qui fera partir la balle.

Le fusil mixte comporte un canon lisse et un canon rayé, généralement superposés et le canon rayé en dessous. C’est une arme robuste, valable pour la battue et l’approche.

Existent aussi d’autres combinaisons, avec un canon lisse et 2 canons rayés de calibres différents (un pour le grand gibier, un pour les petits animaux prédateurs) ou même avec 4 canons (2 lisses, 2 rayés). Ces types d’armes sont peu fréquents et de fabrication artisanale.

Les carabines de chasse à répétition manuelle :

Le système le plus largement répandu et le plus utilisé à la chasse fait intervenir une culasse mobile équipée d’un levier que manoeuvre la main du tireur. Celui-ci interviendra donc pour l’introduction d’une munition dans la chambre de l’arme, et pour éjecter la douille une fois celle-ci percutée, afin de la remplacer par une nouvelle cartouche. Le tireur manoeuvrera d’avant en arrière et d’arrière en avant cette pièce que l’on appelle la culasse mobile afin de procéder aux différentes opérations de chargement, déchargement et départ du coup. Ces systèmes sont dérivés de celui inventé par Mauser, fabricant d’armes allemand, à la fin du XIX e siècle.

Armes robustes, fiables et généralement très précises, les carabines à répétition manuelle ont l’avantage supplémentaire d’une capacité de chargement accrue (de 3 à 7 cartouches suivant les modèles d’armes).

Il existe d’autres systèmes à levier de sous-garde ou à pompe plus ou moins adéquats selon les types de chasse du grand.

carabine_a_repetition_a_verrou


1 : Levier d’armement

2 : Sûreté

3 : Boîte de culasse

4 : Culasse

5 : Hausse

6 : Guidon

7 : Bouche de canon

8 : Canon

9 : Magasin

10 : Détente

11 : Pontet

12 : Crosse

Les carabines de chasse semi automatiques :

Les carabines semi-automatiques fonctionnent toutes par emprunt des gaz, cela permet d’avoir une culasse vérouiller lors du départ du coup, et permet d’assurer une sécurité optimum de l’utilisateur, les gaz de combustion assurant toutes les phases de réapprovisionnement de l’arme. En France, ce type d’armes est autorisé dans la mesure où la capacité est limitée à 2 cartouches dans le chargeur et à une cartouche dans la chambre. Pour des raisons d’éthiques, il ne semble pas nécessaire de donner de trop grandes facilités d’action au chasseur. Pour cette raison, seule la seconde balle est acceptée pour doubler, voire pour achever un animal blessé. Tous les pays du monde ont limité pour la chasse la capacité des carabines semi-automatiques. Leur utilisation est d’ailleurs moins fréquente pour le tir du grand gibier.